Les soirées d’échange 2018 :

L’URPS et vous autour de la gestion des cas d’urgence au cabinet

Cette année, l’URPS a décidé de revenir vers vous pour vous présenter les actions en cours : Soirées de sensibilisation à la prise en charge du patient Parkinsonien, forum des formations, Octobre Rose etc..

Par la même occasion, l’organisme de formation « U.C Formation » nous accompagnera pour rappeler les gestes de premier secours lors de cas complexes survenant au cabinet ou à domicile dans le cadre de la profession libérale : malaise bleu du nourrisson, crise cardiaque, incendie..

Autour d’un cocktail dînatoire, dans une ambiance conviviale, nous échangerons sur les besoins du territoire et vos attentes. Vous pourrez nous présenter vos éventuels projets.

Le nombre de place étant limité, inscrivez vous par mail à contact@urps-mk-hdf.fr en précisant votre nom et la ville de participation.

Pour toute question, vous pouvez joindre Clélie Delvienne (chargée de mission URPS MK) au 03 20 14 22 14 ou via le formulaire de contact.

Les soirées d’échange 2017 : l’URPS près de vous

Les représentants de l’Union Régionale des Professionnels de Santé – Masseurs-kinésithérapeutes des Hauts-de-France ont décidé de venir à la rencontre des kinésithérapeutes libéraux de toute la région pour présenter leurs actions, pour répondre à vos questions et discuter de vos éventuels projets et besoins.

Pour mémoire, les URPS MK sont une instance régionale de kinésithérapeutes libéraux élus par nous tous, et dont le rôle est d’être l’interface entre l’Agence Régionale de Santé (ARS) et les praticiens libéraux. Ses missions sont, pour l’essentiel, de contribuer à la mise en œuvre de la politique de santé ambulatoire sur la région. Elles concernent entre autre : l’accès aux soins, la permanence des soins, le DPC, l’éducation thérapeutique, la prévention, les systèmes de communication et d’information partagés. Les URPS MK peuvent également financer et accompagner des projets issus du terrain.

Les rencontres se sont déroulées en soirée, dans les villes des Hauts-de-France dans une ambiance conviviale, avec le verre de la confraternité. Les participants qui nous ont fait l’honneur et le plaisir de se déplacer pour échanger, ont pu recevoir  quelques petits outils utiles pour l’exercice professionnel quotidien (quelques cadeaux distribués : bloc d’ordonnances, cartes de rendez-vous, stylo, porte-documents, échantillons de crème, affiches…). Divers thèmes ont été abordés : le droit de prescription, l’affichage obligatoire des tarifs, les contrats, les actions concrètes de l’URPS, les attentes de chaque secteur…

Ces échanges ont été constructifs.

Pour toute question, vous pouvez joindre Clélie Delvienne (chargée de mission URPS MK) au 03 20 14 22 14 ou via le formulaire de contact.

Contenu des soirées d’échange

L’Union Régionale des Professionnels de Santé est une association représentant les masseurs-kinésithérapeutes libéraux des Hauts-de-France. Son objectif est de contribuer à l’organisation et à l’évolution de l’offre de santé, à la préparation du projet régional de santé et à sa mise en œuvre.

Plus précisément, l’URPS analyse les besoins de santé et l’offre de soins en vue notamment de l’élaboration du Schéma Régional d’Organisation des Soins. Elle participe à l’organisation de l’exercice professionnel en ce qui concerne la permanence, la continuité des soins et des nouveaux modes d’exercice. Elle s’engage également dans des actions dans le domaine des soins, de la prévention, de la veille sanitaire, de la promotion de la santé et de l’éducation thérapeutique.

Elle peut conclure des contrats avec l’ARS au niveau régional.

·         Présentation de l’URPS :

Composition de l’assemblée : 24 membres élus aux élections de décembre 2015. (Dont 9 membres au bureau)

1 employée : chargée de mission

Siège situé à Lille.

Président : Jean-Marc Lascar, MK libéral à Caudry (59).

·         Les actions :

L’URPS développe ses propres projets mais peut, en concertation avec les URPS des autres professions de santé mener des projets pluriprofessionnels pour les Hauts-de-France. Par ailleurs, nous sommes en étroite collaboration avec les URPS des autres régions de France pour partager les projets et actions menées.

ATELIER EQUILIBRE :

Nous avons collaboré avec un confrère engagé dans une action collective de prévention des chutes et de l’équilibre chez les personnes âgées.
Le projet consistait à évaluer l’impact de séances proposées auprès de seniors de 70 à 85 ans avant puis après l’intervention du kinésithérapeute. Ce dernier a ainsi proposé des séances d’1H00- 1h30 axées sur le renforcement musculaire, l’assouplissement  articulaire, le travail de la proprioception, l’apprentissage du relevé du sol  ainsi que l’incitation à une activité physique régulière, les règles d’optimisation du domicile (vue- tapis-éclairage)….
Son expérience est écrite dans un livret que nous mettons à votre disposition (sur demande via le formulaire de contact du site internet) pour réitérer l’expérience près de chez vous avec notre soutien. Ainsi, dans une perspective où les mutuelles et les caisses envisageront une prise en charge préventive des patients à risque de chute, il est important pour notre profession de se positionner en tant que force de proposition auprès des autorités de santé. Et ceci d’autant plus que la prévention est une part entière de notre activité et de nos compétences. C’est pour cela que nous avons soutenu ce confrère quand il nous a sollicité pour son projet.
PERMANENCE DES SOINS :

L’URPS MK Nord-Pas-de-Calais a souhaité être force de proposition en tentant d’imaginer ce que pouvait être un système de garde organisé pour que chaque patient soit égal face à l’accès au soin. Pour ce faire, un questionnaire a été envoyé aux professionnels de santé, des entretiens ont été réalisés auprès du conseil de l’ordre des diverses professions, des représentants de réseaux, d’associations etc… Le résultat de cette enquête qualitative et quantitative est clair : une permanence des soins est nécessaire.

L’intérêt de l’URPS à l’organiser est de pouvoir le réfléchir ensemble avant que le système nous soit imposé.

Dans ce cadre d’élaboration de la permanence des soins nous vous présentons le projet concret de l’URPS Hauts-de-France :

GEOLOCALISATION :

Désormais, dans le cadre de la permanence des soins, nous pouvons géolocaliser les masseurs-kiné de garde en Picardie. L’URPS a contribué à la mise en œuvre de cette réalisation innovante dans notre région.

Le dispositif de géolocalisation fonctionne à l’instar de celui des pharmaciens, avec trois entrées possibles pour l’usager :

– Par téléphone, l’usager est dirigé vers un serveur vocal intégré qui fournira les 3 kinésithérapeutes de garde les plus proches en fonction de son code postal.

– Par le site internet, où l’usager recevra les mêmes informations.

– Une téléopératrice pourra renseigner les usagers qui ne parviennent pas à obtenir l’information par les deux solutions précédentes.

Le dispositif de géolocalisation fonctionne uniquement les week-ends et jours fériés entre le 15

Octobre et le 15 Avril. En dehors de ces périodes, un message vocal indiquera à l’usager les périodes de fonctionnement du dispositif durant lesquels il devra appeler, et en cas d’urgence l’usager sera invité à appeler le 15.

Ce dispositif a maintenant vocation à vivre et à se développer pour l’intérêt de tous, professionnels et patients.

MISS : MESSAGERIE IMMEDIATE DE SANTE

Dédiée aux professionnels de santé.

MISS s’est développée en partenariat entre l’URPS MK, URPS Médecins, URPS infirmiers et l’URPS pharmaciens.

A l’occasion du salon de la santé, l’URPS 59/62, en partenariat avec l’APICEM, présente une solution de santé type SMS ; la MISS = un système d’émission et de réception de messages immédiats sécurisés dédiés au secteur médical et paramédical. Cette solution est conviviale, performante et instantanée avec une accessibilité sur smartphone, une tablette, un pc ou un mac. Les messages sont sécurisés et temporaires (24 heures). Ils peuvent être accompagnés de photos ou de pièces jointes. Cette solution est accessible à tous les usagers d’APICRYPT qui regroupe déjà une base de données de 5000 adhérents. Cette messagerie devrait permettre le développement du travail pluridisciplinaire et répondre au mieux aux demandes et besoins du patient.

BPCO :

La BPCO est une maladie sous-diagnostiquée avec recours aux soins tardifs de la part des patients. La BPCO est un véritable enjeu de santé publique avec une estimation de l’OMS qu’elle sera la 3° cause de décès en 2020. Pour la région, elle touche 1 adulte sur 10 avec un coût de 4000 à 6000€ par patient, par an. De par leur formation initiale, les MK sont des acteurs majeurs dans la prise en charge de la kiné respiratoire. De plus, lors de leurs actes au domicile du patient, ils sont en contact avec l’entourage susceptible d’être également concerné.

Deux actions ont été menées :

–          Soirées d’information et de sensibilisation des professionnels de santé au dépistage de la BPCO dans leur pratique quotidienne.

–          Une expérimentation a eu lieu en 2016 dans le Calaisis. Nous n’avons pas encore le bilan de cette action. Elle nous parviendra prochainement. Il s’agissait de remplir un questionnaire de l’HAS permettant d’identifier la population susceptible d’être dépistée. En fonction du résultat, le MK procède à la mesure du souffle du patient à l’aide d’un spiromètre fourni par l’URPS. Puis, une réorientation est envisagée ou non vers le médecin traitant.
Nous avons profité de ces soirées d’échange pour vous demander si vous aviez des propositions ou des projets que nous pourrions aider à développer et/ou à étendre. Que ce soit par des moyens logistiques ou méthodologiques. (Objet du projet, besoin du projet, souhait) Nous serions ravis de vous fournir un appui pour la réalisation, l’accompagnement et le pilotage de votre projet si celui-ci entre dans les missions de l’URPS.

Si vous souhaitez à votre tour, proposer une action de prévention ou d’action de santé qui relève de nos compétences de kinésithérapeutes, nous vous proposons d’utiliser notre portail informatique pour nous expliquer votre projet, vos objectifs et vos besoins, afin que nous puissions vous aider si votre projet entre dans le champ d’action de l’urps.