La prescription en kinésithérapie

Pour que les séances de Masso-Kinésithérapie soient prises en charge par l’Assurance maladie, il doit y avoir une prescription médicale. (Arrêté du 6Janvier 1962). Cependant, depuis le 22 Février 2002, cette prescription n’a plus l’obligation d’être « qualitative et quantitative ». Le MK a donc la possibilité de déterminer, grâce au Bilan Diagnostic Kinésithérapique, le nombre de séances utiles ainsi que les techniques appropriées pour mener à bien son traitement.

L’URPS MK a travaillé sur un modèle d’ordonnance classique et d’ordonnance bizone distribué à tous les médecins de la région afin d’éviter les conflits d’interprétation et permettre prise en charge des soins par l’assurance maladie telle que prévue par les textes.

TÉLÉCHARGER LE MODÈLE DE PRESCRIPTION ICI :  la prescription – éviter les conflits d’interprétation